Passer au contenu principal

La brune et dynamique Marina fait vivre depuis quatre ans La Seinographe, au 41 rue Notre-Dame-de-Lorette. Un concept store de quartier mêlant art de vivre à la parisienne et espace cocooning.

En poussant la porte de La Seinographe, on est certain de mettre la main sur le cadeau qui fera mouche. À l’approche de Noël, l’adresse mérite bien un petit détour.
Dans sa boutique orientée shopping éthique et bien-être, Marina fait la part belle aux créateurs français.
Ainsi, la gamme de bandeaux pour cheveux et chouchous est fabriquée par des femmes en réinsertion professionnelle. « C’est certes un peu plus cher mais les matières choisies sont belles et le projet est à soutenir » souligne la fondatrice, très scrupuleuse dans ses choix.
Ces dernières semaines, Marina a mis les bouchées doubles pour proposer à sa clientèle une expérience “Magic Christmas”.
Les vitrines brillent de mille feux, les décorations de fête côtoient une sélection bien pensée et savamment mise en valeur, au travers de pépites mode, objets déco, accessoires, papeterie ou encore d’un corner beauty food. Au cœur de la démarche, « l’envie de se faire du bien, au niveau du corps et de l’esprit, sans se prendre trop au sérieux » note Marina qui a craqué pour ces bougies Astro agrémentées de minéraux ou ces coffrets d’infusions ayurvédiques et de chocolats “pour ouvrir ses chakras.”

Des produits "Made in France"

On remarque une belle sélection de bijoux 4crosses réalisés sur Paris, de délicates céramiques de l’artiste Ambre Hervo, ou encore des petits carnets fabriqués artisanalement par Les Editions du Paon sur une ancienne presse typographique Heidelberg. Sublimés par un marquage à chaud bronze et une couture singer pour les carnets cousus, ils sont beaux et pratiques à glisser dans son sac.
Sur les murs, des linogravures encadrées de l’artiste parisienne Maliv (Marion Livran), inspirées par le corps, trouveront facilement leur place dans un intérieur tout comme cette suspension en porcelaine réalisée à la main.

Marina Mussat, la créatrice de la Seinographe, en compagnie de la maire du 9e, Delphine Bürkli.

Marina Mussat accueille la maire du 9e, Delphine Bürkli, venue faire un achat chez La Seinographe.

Ces petits pots en céramique de la marque @ambreceramique

Des céramiques délicates et minimalistes réalisées par Ambre Hervo, céramiste nantaise.

Un corner beauty Food au sein de La Seinographe

Un corner beauty food avec des marques triées sur le volet.

Vitrine vue de l'extérieur de la boutique La Seinographe

Une boutique chaleureuse à l'image de sa responsable.

Un lieu feel good

Marina, attachée aux belles choses « qui mettent de bonne humeur » a craqué sur de jolis suncatcheurs en provenance des Landes. À installer proche d’une source de lumière, la boule en cristal capte les rayons du soleil et diffuse des prismes arcs-en-ciel qui illuminent nos intérieurs.
Intarissable sur ses coups de cœur, la jeune femme prend le temps du conseil et fait de jolis paquets cadeaux à glisser sous le sapin.

À l’heure où les achats de Noël explosent sur les plateformes de vente en ligne, cette période est pourtant essentielle à la bonne santé de nos commerçants et artisans de proximité. Ils font vivre nos quartiers et nos rues, se mettent en quatre pour apporter un peu de cette magie de Noël.

Plus qu’un concept store, La Seinographe est un lieu de vie qui accueille dans des espaces aménagés, des partenaires extérieurs diplômés pour animer des séances de yoga, de méditation et d’hypnose. Une cabine de soin est dédiée à la pratique du massage. Tout ici est fait pour se reconnecter à soi et se faire du bien.

Collaboration commerciale.

Frédérique Chapuis

La Seinographe, 41 rue Notre-Dame-de-Lorette, Paris 9.
Horaires d’ouverture : du mardi au samedi, de 11h à 19h.
Période de Noël : tous les jours jusqu’au 24 décembre inclus.